Vous êtes ici : Accueil > Votre Chambre d'Agriculture > Actualités > Lancement du repérage territorial dans le Grand Langres

Lancement du repérage territorial dans le Grand Langres

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Chambre d'Agriculture, avec le soutien du Conseil Régional, réalise un repérage territorial sur le territoire de la communauté de communes du Grand Langres auprès de tous les agriculteurs de plus de 55 ans.

 

Contact pour plus d'informations : Cindy Robinot : 03.25.35.03.30

 

 

 

Nouvelle opération de Repérage Agricole Territorial : Communauté de Communes du Grand Langres.

Une nouvelle action de repérage agricole territorial démarre pour 2019 : cette année, le territoire de la Communauté de Communes du Grand Langres a été choisi.
Une réunion de lancement à destination des élus locaux, agricoles et des exploitants de 55 ans et plus, a eu lieu le 1er février 2019. L’objectif de la réunion était de sensibiliser à la transmission et à l’installation les élus et agriculteurs du secteur, de recueillir leurs attentes et d’obtenir un soutien politique de cette action, validée par ailleurs par le pays de Langres dès 2015.

Le territoire enquêté : la communauté de communes du Grand Langres

En effet, en 2015, la Chambre d’Agriculture avait rencontré les élus du Pays de Langres et de la communauté de communes d’Auberive Vingeanne Montsaugeonnais afin de réaliser une action de repérage territorial sur ce territoire (fait en 2016/2017). Cette proposition avait rencontré un accueil favorable avec une volonté d’élargir à l’ensemble du territoire du Pays de Langres.

La Communauté de Communes du Grand Langres, c’est :
-    Un potentiel élevé de départs en retraite dans les années à venir avec 91 agriculteurs de 55 ans et plus sur 260 exploitants,
-    Une part importante dans la population agricole avec 35% des exploitants ayant 55 ans et plus,
-    Environ 2% de taux moyen d’installation aidée sur les cinq dernières années contre 1.6 % en Haute-Marne
-    Un taux de renouvellement assez satisfaisant de 60% (soit 6 installations pour 10 départs)

L’ensemble des agriculteurs de 55 ans et plus à reçu un courrier les informant de cette action courant février. Des rendez-vous individuels seront alors pris afin de :
-    faire le point sur la situation du futur cédant,
-    connaître le devenir de l’exploitation,
-    évaluer les attentes et les besoins,
-    proposer un accompagnement personnalisé.

Il est rappelé que ces entretiens sont confidentiels et que l’identité des exploitants et le détail de leurs projets ne seront pas diffusés.
Les jeunes ayant un projet d’installation en agriculture seront encouragés à se faire connaître. Le lien sera également fait avec le territoire et les élus.
Une synthèse des projets, anonyme et collective, sera faite en fin d’opération et restituée lors d’une réunion analogue.

Les participants ont soulevé :
-    Des inquiétudes liées à l’accession au foncier, avec des montants de reprise de plus en plus élevés.

-    La problématique des exploitations à plusieurs associés avec un départ à la retraite simultané et la difficulté de trouver plusieurs repreneurs.
-    Quel impact va avoir la future réforme des retraites sur les exploitants en âge de partir ? Augmentation de l’âge légal de départ ? Est-ce qu’une exception sera faite pour les personnes au-dessus d’un certain âge (exemple au-dessus de 60 ans) ?

-    La question des projets atypiques : vendre quelques hectares pour des petits projets mais que faire du reste du foncier, des bâtiments, du matériel … ?

Toutes ces interrogations sur le devenir de l’agriculture dans ce secteur viennent conforter le besoin de réaliser un repérage agricole territorial. Ce dernier permettra de faire un état des lieux du potentiel d’installation sur la communauté de communes et d’accompagner ceux qui le désirent dans leurs projets de transmission.

Avec le soutien des élus, des pistes de plan d’action pour engager une dynamique territoriale seront proposées.

 

Avec le soutien de la Région Grand Est :