Vous êtes ici : Accueil > Votre Chambre d'Agriculture > Actualités > Certifiez votre exploitation HVE avec la Chambre d'agriculture

Certifiez votre exploitation HVE avec la Chambre d'agriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Interbev Grand Est, en partenariat avec les Chambres d’Agricultures et les Organisations de Producteurs et avec le soutien financier des Agences de l’Eau et de la Région, a mis en place une expérimentation sur le développement du référentiel HVE (Haute Valeur Environnementale).

Cette expérience consiste à développer de nouveaux marchés rémunérateurs pour la viande bovine auprès de la restauration hors domicile ce qui permettra d’organiser la filière et ses débouchés dans le cadre défini par la loi Egalim ( Cette loi a notamment pour objectif que les repas servis dans les restaurants collectifs comprennent une part au moins égale en valeur à 50 % de produits répondant au cahiers des charges de l’AB, du Label Rouge ou de la Certification Environnementale de niveau 2 ou 3).

Interbev Grand Est souhaite accompagner 500 élevages bovins du Grand Est, qu’ils soient laitiers ou allaitants, afin d’évaluer comment atteindre le plus haut niveau de certification environnementale (niveau 3 option A).

 

Quels sont les critères pour être éligible ?

Les élevages laitiers et allaitants doivent être situés sur des zones à enjeux eaux en fonction de l’Agence de l’eau 

  • Pour l’Agence de l’Eau Rhin Meuse : Aires Alimentation de Captage souterrain, bassins versants (Agrimieux) ou encore être en système herbe avec 1/3 minimum de STH par rapport à la SAU.

 

  • Pour l’Agence de l’Eau Seine Normandie : Aires Alimentation de Captage souterrain, Zone humide (RAMSAR), Zone MAEC sur le bassin de l’Armance, sur le Parc National de feuillus de plaine, système herbe avec 1/3 minimum de STH.

 

  • Pour l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse : Aires Alimentation de Captage souterrain 

 

Interbev Grand Est, de son côté, évalue l’aspect économique de cette certification et travaille à la valorisation de la viande issue des exploitations certifiées.

 

Pourquoi s’engager dans la démarche ?

  • Mises en avant des bonnes pratiques de l’élevage bovin :
    • systèmes peu consommateurs en intrants chimiques, engrais azotés et phytosanitaires
    • valorisation des prairies permanentes et des systèmes autonomes
    • respect de la réglementation nitrates et effort de mise aux normes des exploitations
    • maintien des éléments du paysage et respect de la biodiversité

 

  • Crédit d’impôt en 2021 et 2022 : dans le cadre du plan de relance, un crédit d’impôt de 2 500€ est accordé aux exploitations HVE (une seule fois en 2021 OU en 2022). Ce crédit d’impôt est accordé à la condition que l’exploitation dispose d’un certificat en cours de validité au 31/12/2021 ou délivré en cours d’année 2022.

 

  • Pour les JA qui s’installent et projettent d’être certifiés HVE dans les 4 ans suivant leur installation : ils bénéficient d’une majoration de la DJA variant de 3 250€ en zone de plaine à 4 000€ en zone défavorisée simple et 5 000€ en montagne. Ce projet doit être spécifié dans le « Plan d’Entreprise ».

 

  • Les exploitations qui sont certifiées HVE sont exemptées du Conseil Stratégique Phyto (CSP) obligatoire. Dans le cadre de la séparation du conseil et de la vente des produits phytos, ce CSP devient en effet obligatoire pour renouveler son Certiphyto (il faut réaliser 2 CSP en 5 ans).

 

  • Dans le cadre de l’expérimentation, la certification est portée en démarche collective et le coût s’en voit réduit par rapport à une démarche individuelle car les coûts d’audits sont alors mutualisés et refacturés de façon équitable entre chaque exploitation.

 

  • La certification environnementale de niveau 1 permet de diminuer la pression en termes de contrôles conditionnalité pour les items « Environnement », « Santé – Productions végétales » et « Bonnes conditions agricoles et environnementales », sans en être exclu totalement.

 

  • Opportunité de démarche positive pour l’environnement et créatrice de valeur pour nos filières agricoles françaises. C’est une mention valorisante pour l’ensemble de l’exploitation et de ses productions.

 

Combien ça coûte ?

Le montant de la certification s’élève à 350€HT/exploitation pour 3 ans. Cela englobe : les appuis techniques, les visites intermédiaires et les audits d’échantillonnage QUALISUD.

 

Pour plus de renseignements, contactez Antoine BOISSIERE au 06 46 42 78 55 ou par mail : aboissiere@remove-this.haute-marne.chambagri.fr.